2021447744_7577b15857_zL’indice de la con­struc­tion (ICC) sur lequel se basent les loy­ers a aug­menté de 40% en dix ans, ce qui a déséquili­bré le con­trat. On est obligés de revenir aux rentabil­ités d’origines”, m’explique Philippe Pagès, directeur des pat­ri­moines chez Pierre et Vacances. L’interview se déroule par télé­phone début avril, dans le cadre d’une pre­mière enquête sur le sujet.

Depuis des mois, le groupe Pierre et Vacances Cen­ter Parcs (qui pos­sède aussi les enseignes Maeva, Ada­gio et Sun­parks) fait face à une véri­ta­ble bronca des pro­prié­taires, qui se plaig­nent de rené­go­ci­a­tions dras­tiques à la baisse de leurs loy­ers lors des renou­velle­ment de baux.

Philippe Pagès admet la poli­tique glob­ale de réduc­tion des loy­ers, mais celle-ci se lim­ite à un tiers du parc ajoute-t-il. Plutôt que de baisse, il préfère par­ler de change­ment de logique : du “tout garanti”, Pierre et Vacance passe à un “min­i­mum garanti” aug­menté d’un “vari­able lié à la per­for­mance économique du site”: “Les pro­prié­taires ne tien­nent compte que du min­i­mum garanti”.

Ecoutez la pre­mière par­tie de l’interview (5:38) :

Philippe Pagès pré­cise que sur les dix dernières années, les loy­ers ont aug­menté de 40% avec l’indice du cout de la con­struc­tion sur lequel ils sont indexés : “De 4% de la rentabil­ité servie en fin de bail il y a neuf ans, nous sommes aujourd’hui à 6%.

Ecoutez la sec­onde par­tie de l’interview (4:23) où il s’explique sur cette aug­men­ta­tion des loyers :

Quelques élé­ments de contexte…

 

  • L’indice ICC selon l’Insee :

 

ICC

 

  • Le site de Pierre et Vacances Immobilier

On y parle bien de loyer garanti, mais aussi d’un “engage­ment de loca­tion par bail de 9 ans”, comme le mon­tre cette saisie d’écran :

 

Site P&V

 

  • Le cours de l’action Pierre et Vacances :

 

 

Des réac­tions ? Des infor­ma­tions con­tra­dic­toires ? Nous atten­dons vos commentaires.

 ——————————————————————————–

Tatiana KalouguineAuteur de l’article : Tatiana Kalouguine
Temps de fab­ri­ca­tion : 1 jour
Coût estimé (déplace­ment, matériel, pige) : 100 euros